mercredi, janvier 03, 2018

Statistiques et bilan trail running 2017 - Elle

Bilan de l'année 2017

L'heure est au bilan en ce début d'année.
J'avais 3 objectifs :
  • Terminer mon 1er triathlon M - check
  • Faire un temps sur 10km route - check
  • Se lancer et réussir un nouveau défi - NO CHECK !
En effet j'ai du encaisser mon premier DNF (no finisher à cause de la barrière horaire) sur l'Échappée Belle au bout de 13h de course.
Même si je ne regrette rien car la course et le paysage était magnifique, j'aurai aimé aller au bout.
Il fallait bien que cela m'arrive un jour, et du coup je vais m'entrainer d'avantages cette année, moins "à la cool". Car la haute montagne combinée aux conditions climatiques n'est pas à prendre à la légère. Il faut dire aussi qu'on avait pas choisi la plus facile.

Et nous avons vécu aussi une aventure extraordinaire en famille sur le tournage de Ninja warior !

Objectifs 2018

Moins de petites courses mais plus de trails longs et donc plus de voyages et de dénivelé :-)
Augmenter les séances d'entrainements (en alternant avec du vélo et de la natation), ajouter du PPG et PPS.
Devenir cent bornard pour mes 40 ans sur l'UTMB…
  • Le trail des Poilus - 61km 1700D+ - Mars
  • La Bouillonnante - 50km 2450D+ - Avril
  • La Maxi Race -  42km 2650D+ - Mai
  • Samoens Trail - 85km 6400D+ - Juin
  • CCC UTMB® - 101km 6100D+ - Aout
  • Grand Trail des Templiers - 76km 3540D+ - Octobre

Elle - Mes statistiques de courses 2017

Voici mes statistiques de courses et d’entrainements :

Distance en trail running et vélo 2017


Dénivelé en trail running et vélo 2017


Mois total km Dénivelé m km Vélo
janvier 120 1500
février 80 1470 48
mars 106 2590 82
avril 144 4040
mai 91 1570 129
juin 119 3880 148
juillet 121 3660
août 122 5060
septembre 131 2820
octobre 105 3870
novembre 20 230
décembre 48 780
On peut voir que j'ai baissé en kilomètres mais j'ai encore augmenté le dénivelé cette année. Que je suis loin d'être en surentrainement mdr.
Et surtout que je suis en trêve hivernale depuis 2 mois !
Année total km total dénivelé
2012 129
2013 286 1932
2014 208 2884
2015 1126 14106
2016 1479 27755
2017 1208 31460

Elle - Détails de mes courses 2017


Date Nom Type km Temps
08/01/17 Trail Auchel TTT Trail 24 02:29:40
28/01/17 Trail De Mazingarbe Trail 16 01:38:29
12/02/17 TRAIL FOUQUIERE LENS Trail 16 01:43:06
26/02/17 Trail Des Givres Trail 25 02:34:11
05/03/17 Fleurbaix J Y Cours Route 10 00:49:17
19/03/17 Primavera Trail 64,5 11:33:28
16/04/17 TRAIL DE DAVID Trail 37,8 04:11:33
22/04/17 La Bouillonnante Trail 50 08:47:04
08/05/17 La Route du louvre Route 10 00:52:52
21/05/17 Triathlon vendome M Triathlon 53,5 03:51:28
04/06/17 Holain - Étaples VTT 133 09:10:00
11/06/17 Raid Agglo Famille Raid multi
02:39:47
18/06/17 Trail Des Eoliennes Trail 30 03:27:00
24/06/17 Ardenne Mega Trail Trail 54 11:03:07
02/07/17 Trail de Lievin Trail 37 04:00:00
09/07/17 Foulées Divion Mixte 5,2 00:29:13
26/08/17 L'échappée Belle Trail 85 13:13:57 DNF
02/09/17 Triath Elles Gravelines Triathlon XS 00:44:00
09/09/17 Trail du Hérou Trail 37,5 06:37:49
17/09/17 Trail des Mimiles Trail 7 00:38:11
23/09/17 Trail Des Iles Henin Bt Trail 15 02:08:19
30/09/17 Trail De Noyelles S/S Lens Trail 21 02:19:07
15/10/17 Ruitz Route 5 00:24:56
20/10/17 Intégral Des Causses Trail 64 11:50:26
05/11/17 Trail des Maguettes Trail 7,5 00:41:13
11/11/17 Trail à part Trail 5 00:29:32
11/11/17 Trail à part Trail 10 01:03:07
19/11/17 Annezinoise Mixte 5 00:25:06
Budget 2017 : 500€ environ de frais d'inscription

Elle - une runneuse qui allonge les kilomètres

mardi, décembre 19, 2017

Urban Trail de St Omer

Urban Trail de St Omer

Récit de l'Urban Trail du Pas-de-Calais le vendredi 15 décembre 2017 à Saint-Omer. Un trail urbain nocturne pour découvrir le patrimoine de la ville, ses ruelles en pavée, sa cathédrale, son musée…

Détails de la course

Inscription : 

Inscription en ligne.
Site web dédié : http://www.62urbantrail.fr/

Dossard :

Dossard à retirer le jour même en échange d'un jouet (au profit de la Croix-Rouge).
En cadeau : un bonnet et une veste sans manches

Détails :

Libellé Type Commune Distance Dénivelé + Tarif
Urban Trail 62 Trail urbain St Omer 8-12km 25m 1 jouet
Runner Chrono 2017
Elle & Lui 12km 1h30

Parcours et dénivelé du 12km :

Départ par vague toutes les 10 minutes au départ de la grand place de St Omer et son marché de Noël.
2000 participants pour cette première édition.
2 parcours proposés : 8 et 12km pour découvrir les richesses naturelles et patrimoniales de la cité.
Une ambiance festive, familiale et féérique avec des surprises musicales et artistiques.

Résumé de L'Urban Trail à St Omer - 2017

Elle & Lui - 12km

Météo : pluie, 2°C
Mon équipement : Baskets Adidas, collant , un tee-shirt manches longues, un polaire, une veste de ski, des gants, une lampe dorsale Run Light Kalenji.

Nous n'avons jamais participé à un trail urbain, nous avons donc sauté sur l'occasion lorsque le département à organisé cette course à Saint-Omer.
Nous y allons avec quelques amis et notre fille de 16 ans qui n'est pas très motivée vu le temps glaciale, pluvieux et le nombre de kilomètres. En effet elle n'a jamais parcouru cette distance !

Après 1h de trajet on galère un peu pour trouver une place et se garer.
Sur place il faut le dire c'est un peu le bordel pour retirer le dossard, mais une fois la chose faite on ne peut qu'apprécier l'ambiance festive. La grand-place s'est parée de ses plus beaux atouts pour les fêtes de fin d'année et il y a plusieurs groupes musicaux.
Urban Trail de St Omer

On arbore tous fièrement notre veste et notre chapeau de Noël offerts pour l'occasion. En plus ce dernier est dans une matière imperméable, très pratique vu le temps.
Urban Trail de St Omer

Après le départ de la première vague on se place et on s'échauffe en musique. Ma fille me demande si on doit partir vite lol.
Le départ donné, la vague part très doucement et je dis à ma fille en rigolant "ça va c'est pas trop rapide ?"
On découvre les ruelles en pavé de cette ville, et c'est une vrai découverte car nous sommes de l'Artois.
Urban Trail de St Omer

Puis la troupe s'arrête pour découvrir et pénétrer dans le premier monument : la mairie.
C'est vraiment original comme course si on aime prendre son temps et apprécier l’instant.
Ma fille et moi regrettons déjà d'être trop couvertes, car quand on bouge on se réchauffe vite.
On repart en trottinant et on arrive près du canal où nous traversons la nouvelle passerelle illuminée pour l'occasion.
Urban Trail de St Omer passerelle

Puis au bout de 3 kilomètres on aperçoit le premier ravito où nous nous arrêtons quelques minutes. On y trouve de l'eau au grand dam de certains coureurs qui espérait une bière lol.
Au final se sera le seul du parcours, on aurait préféré le trouver à mi-chemin.

On retourne dans la cité et on admire les jets de flammes jonchées sur le parcours.
Quelques minutes plus tard on entend de la musique et on ne peut qu'admirer le spectacle.
Urban Trail de St Omer ruines abbaye de st martin

Les ruines de l'Abbaye de Saint Bertin sortent de l'ombre grâce à un jeu de lumière, et des artistes animent le jardin en mode Star Wars.
Urban Trail de St Omer ruines abbaye de st martin

Il y a aussi un énorme canard gonflable jaune lol.
Au final je n'ai même pas besoin d'allumer ma lampe, le tracé est assez éclairé.
 
On court dans les ruelles avant de rentrer dans l'école de musique.
Urban Trail de St Omer ecole de musique

En sortant direction "Chez Gérard" et son orgue de barbarie.
Urban Trail de St Omer gérard orgue

Je dis à ma fille que l'on est à 5km, elle dit "encore 7km à faire", je lui dis non "tu as déjà fait 5km", oui la positive attitude ça s'apprend lol.
Puis découverte de la Chapelle Saint Jean, magnifique avec ses ferronneries noires et ses pierres blanches.
Urban Trail de St Omer chapelle st jean

Ensuite on admire l'architecture du Musée de l’hôtel Sandelin.
Urban Trail de St Omer musee hotel sandelin

Puis c'est le bouchon avant de rentrer dans un souterrain.
Urban Trail de St Omer souterrain

J'arrive au porte de la Cathédrale gothique Notre-Dame, à l’intérieur règne une atmosphère mystique avec les lumières bleues turquoises et la musique, j'adore !
Urban Trail de St Omer cathédrale notre dame

Et on termine dans le parc avec de la musique qui réveille, le DJ est dans un kiosque et le son est énorme ! Il pleut, il fait 2°C, on a parcouru une dizaine de kilomètres et ma fille danse en mode festival mdr.
Urban Trail de St Omer kiosque dj musique

Les chemins du parc sont balisés avec des bougies, on se demande comment elle tiennent avec ce temps.

Ma fille passe fièrement la ligne d'arrivée et fait une danse de la joie, elle vient de parcourir sa plus longue distance. Elle me sort "je dois me mettre trop la pression d'habitude".
Le lendemain elle sera même étonnée de ne pas avoir de courbatures.
Bref c'est surtout psychologique !

Urban Trail de St Omer

Mon homme lui est fin heureux quand il voit les toasts au pâté cornichon et le vin chaud mdr. Bon ma fille est un peu déçue elle s'attendait à déguster du chocolat chaud. Moi je me régale avec une bonne soupe et de la brioche tartinée de confiture.
Nous avons passé un agréable moment en famille et entre amis malgré le temps exécrable, quand on s'amuse tout passe !

Elle & Lui - Un couple de runner en mode festival

Vidéo


mardi, novembre 21, 2017

L'Annezinoise 2017

L'Annezinoise course annezin

Récit de l'Annezinoise le dimanche 18 novembre 2017 à Annezin. Un parcours nature sous les couleurs de l'automne, agréable et pas monotone.

Détails de la course

Inscription : 

Inscription par courrier ou sur place.
Site web non dédié : http://sites.google.com/site/rrmannezin/

Dossard :

Dossard avec puce à retirer la veille ou le jour même.
En cadeau : un buff

Détails :

Libellé Type Commune Distance Dénivelé + Tarif
L'annezinoise Chemin Annezin 5-10km 25m 6-8€
Runner Chrono 2017
Elle 5km 25'

Parcours et dénivelé du 5 et 10km :

Parcours agréable sur chemin, le 10km se fait en 2 boucles.
Course enfant

Résumé de L'annezinoise - 2017

Elle - 5km

Météo : soleil, 7°C
Mon équipement : Baskets Adidas Ultra Boost, collant , un tee-shirt manches longues, veste coupe-vent sans manches Kalenji, manchons mollet Booster, MP3.

Après des mois d’ultra trail je profite de l’hiver pour faire une petite trêve hivernale. Du coup je me lance depuis quelques semaines sur des petites distances.
L’Annezinoise est une découverte, je n’y ai jamais participé, comme j’ai vu sur le flyer « 5 et 10km » j’ai pensé que c’était une course route.
Je connais un peu cette ville donc je sais que c’est relativement plat, je me dis que je vais tenter le RP sur le 5km.

En arrivant sur place, grand soleil mais surtout je m’aperçois en discutant et en voyant le tracé du parcours qu’il n’y a qu’1km de bitume, tout le reste est sur chemin.
Et comme il a plu ces derniers jours le terrain est bien gras, problème j’ai mis des chaussures « route » bien aérées !
adidas ultra boost

Bref j’ai qu’une peur, me vautrer dans la boue et me casser une jambe, se serait con sur un 5km lol. Je me dis aussi que pour le RP c’est mort vu le terrain et le tracé non linéaire.

En attendant ma mini’s est sur le départ de son 500m chemin, elle est comme d’habitude hyper concentrée et au taquet mdr.
Dès le départ elle se fait bousculer par un garçon beaucoup plus costaud et ça l’a refroidie un peu. Mais elle ne lâche pas et continue sa lancée jusqu’à l’arrivée, en mode je suis petite mais je me laisse pas faire lol.
 L'Annezinoise course enfant annezin

Elle est toujours ravie de recevoir une nouvelle médaille et un sachet de friandises.
On en profite aussi pour lui prendre une photo avec la championne Lucie Jasmin, toujours aussi sympathique et abordable.
Mon homme quand à lui est en mode supporter car en plus d’être en manque d’énergie il est bloqué des cervicales depuis plusieurs jours.

Bon c’est mon tour, je mets la musique dans mes oreilles et c’est parti.
Bon au premier virage en descente je glisse un peu mais je reste debout, j’évite aussi les flaques d’eau car vu mes chaussures je vais me retrouver en 2 secondes les pieds trempés et gelés !
Bon certains ça ne les rebute pas, mon ami Link a décidé de faire cette course pieds nus !
Après avoir zigzagué entre les coureurs je trouve ma place et j’arrive sur la partie bitumée.
Beaucoup de supporter sont là alors on garde le sourire lol.

Puis je m’engage dans un parc parsemé d’étangs, le soleil et les couleurs automnales rendent ce parcours magnifique. Mon pote pieds nus déboule tranquillou, je lui sors « mais c’est qu’il court vite pieds nus ! »
Monsieur se permet même à un moment de prendre la pause devant un photographe et me repasser devant. Bref même sans chaussures on ne l’arrête pas mdr.
Moi ben j’essaie de tenir la cadence, quand j’arrive de nouveau sur la partie bitumée je me fais doubler par une féminine, et merde.
J’essaie de m’accrocher, j’accélère un peu mais je n’arrive pas à la rattraper.
Je passe la ligne d’arrivée en 25’, plutôt contente de moi malgré tout et en balançant à mon pote « t’as de la chance que j’étais en chaussures » lol.

Arrivée dans la salle le ravito est vraiment au top, salé, sucré, boisson chaude et froide, petit pain au chocolat…
ravito L'Annezinoise course annezin

J’ai vraiment adoré le parcours, le plus beau 5km que j’ai fait jusqu’à présent, il est vraiment agréable et pas monotone, surtout pour moi qui aime que le trail.

Elle - Une runneuse qui glisse

lundi, novembre 20, 2017

Meilleur livre running trail du moment - Par Alex

Vous êtes en repos forcé, en trêve hivernale ou vous aimez tout simplement lire et vous ne savez pas quel livre running choisir ? Et bien je suis dans le même cas que vous lol ! Perdu au milieu de tous ces titres.
Du coup j'ai demandé l'avis d'un coureur dévoreur de livres…

Mais qui est Alexandre d'osezcourir.fr ? Présentation

Alexandre d'osezcourir.fr

Bonjour à tous et à toutes, comment allez-vous ?
Tout d’abord je tiens à remercier les deux créateurs de ce magnifique blog, qu’est « Running trail elle & lui », de me permettre aujourd’hui de m’adresser directement à vous.
Surtout quand on voit leurs parcours qui me laisse tout de même admiratif. J’espère bien un jour avoir un aussi long CV qu’eux dans le domaine du trail et du monde du running en général.

Voilà maintenant quasiment trois ans que je me suis lancé pleinement dans le monde de la course à pied. Ce qui devait être à la base un simple passe-temps pour me faire perdre mon surplus de poids, dû à des petit écarts (vade retro satanas le Nutella), est rapidement devenu une passion à temps plein.

Mais comme tous les sports, il faut commencer par en apprendre les bases et pour cela, pourquoi ne pas s’inspirer de personnes bourrées d’expérience dans le milieu ?
C’est comme cela que j’ai décidé de me mettre à la lecture et aujourd’hui, je vais vous révéler mes 3 livres de running qui sont absolument à lire !
Si vous souhaitez une critique un peu plus complète, je vous donne rendez-vous sur mon site www.osezcourir.fr dans lequel je m’attarde un peu plus longtemps sur le sujet.

1) « De mon canapé à la course à pied la plus dure du monde » de Grégoire Chevignard

critique De mon canapé à la course à pied la plus dure du monde

L’histoire de monsieur tout le monde qui, un jour, décide de sortir de sa zone de confort : voilà comment je pourrais te résumer en une seule phrase ce livre !

Monsieur Chevignard nous emmène avec lui dans son quotidien grâce à son journal de bord, sur un chemin qui va l’emmener du simple footing de quelques kilomètres au marathon des sables. Echec, réussite, découverte, blessure ! ….
Tu vas forcément réussir à t’identifier à travers son histoire et revivre avec lui chacune des étapes que rencontre chaque coureur. Un livre authentique que tu dois absolument lire ; si tu devais n’en choisir qu’un, ce serait pour moi celui-là.

Si tu souhaites d’ailleurs par la suite poursuivre ton aventure avec l’auteur sache qu’il as sortit un deuxième livre pour suivre son parcours qui s’intitule « Tor des géants : trail ultime » !

2) « Ultra ordinaire-journal d’un coureur » de Joan Roch

critique Ultra ordinaire-journal d’un coureur

Joan Roch, un nom qui te dit peut-être quelque chose aujourd’hui, au vu de son palmarès incroyable (Diagonale des fous, UTMB, etc.) et notamment sa capacité à terminer régulièrement dans le top 10. Une vraie machine de guerre !

Et bien figure toi que lorsque je me suis procuré son livre, conseillé par un ami bloggeur, je ne connaissais pas du tout le personnage. Le titre du livre ne me donnait pas réellement envie non plus et pourtant, étrangement, il ne m’a fallu que quelques minutes de lecture pour être complètement happé par le personnage.

Si tu recherches un livre qui n’est vraiment pas comme les autres, avec de magnifiques photos (sa deuxième passion est la photographie, il a lui-même réalisé la plupart des clichés de son livre), des petites anecdotes humoristiques, le récit de ses plus belles courses et comment il a réussi à atteindre ce niveau, et bien fonce !

Pour ma part, ce que j’ai particulièrement apprécié avec ce personnage est son honnêteté. Il ne va pas tenter de se vendre en ne te racontant que les bons moments de son sport. Tu vas connaître ses hauts comme ses bas, ses remises en question sur lui-même et son sport, sa popularité grandissante, etc.
Personnellement, je le classe facilement en première position ex-aequo avec « De mon canapé à la course à pied la plus dure du monde ».

3) « Born to run »  ou « né pour courir »  de Christopher Mcdougall

critique Born to run, né pour courir

Un succès planétaire, le livre qui a lancé la mode de la course à pied minimaliste, Hollywood veut en faire un film, La bible de la course à pied, ...
Et la liste de compliment sur cet ouvrage de Christopher McDougall est encore très longue, je me devais donc obligatoirement de l’avoir dans ma bibliothèque afin de comprendre un peu si ce succès était amplement mérité ! Le suspens a assez duré, la réponse est oui !

Bien sûr que ce livre a aussi bien marché car il va plus loin que de simplement nous raconter l’histoire qui se cache derrière la tribu Tarahumaras, des superbes athlètes capables de courir des centaines de kilomètres sans la moindre blessure avec des sandales faites maison !
Le livre s’interroge réellement sur ce qu’est devenu notre sport avec l’arrivée des superstars, des marques qui cherchent toujours à créer une paire de baskets plus parfaite que la précédente !
Mais également sur l’évolution de l’homme au fil des siècles. Et si, au final, nous étions destinés à courir ? Si finalement l’homme avait comme avantage sa particularité à pouvoir enchaîner des dizaines de kilomètres ?

Un livre qui va vous faire réfléchir, qui va également vous faire vivre une grande aventure digne d’Indiana Jones, un livre qui tente finalement de répondre à une simple question que se pose l’auteur au début de son livre : « Pourquoi j’ai mal quand je cours ? »
Alors si toi aussi, tu es souvent sujet aux blessures, je te recommande grandement ce livre. Tu devrais y trouver quelques axes d’améliorations pour tes futures sessions d’entraînement ! Qu’on y croit ou non, ce livre ne vous laissera pas impassible.


Voilà pour moi le top 3 des livres qu’il faut absolument avoir lu, j’en ai des dizaines d’autres encore mais si tu n’aimes pas trop lire, ces trois-là devraient normalement te toucher ! Pour le reste, je t’invite grandement à venir jeter un petit coup d’œil à mes autres avis sur la lecture running directement sur mon site 😉 .

Je remercie encore cette magnifique famille de m’avoir permis de m’exprimer sur leur site. J’ai tendance à dire que tenir un blog n’est jamais facile, bien au contraire mais en plus une chaîne Youtube, c’est un vrai travail de titan. Donc un gros merci pour le partage de votre passion et votre gentillesse 😉 .

Et peut-être à un de ces jours, lors d’une course !!!

Alex - un Runner dévoreur de livre

lundi, novembre 13, 2017

Trail à Part Haillicourt 2017

Trail à Part Haillicourt

Récit du Trail à part du 11 novembre 2017 à Haillicourt, autour des terrils jumeaux d'Eden62. Beau parcours sur chemin, champs et sous-bois, avec un nouveau parcours de 19,5km.

Détails de la course

Inscription : 

Inscription par courrier.
Pas de site web dédié : http://www.ville-haillicourt.fr/

Dossard :

À retirer une semaine avant ou sur place. Chronométrage par puce.
En cadeau : un petit sac.
Sandwich à l'arrivée.

Détails :

Libellé Type Commune Distance Dénivelé + Tarif
Trail à part Trail Haillicourt 5-10-19km 250m 4-8-12€
Runner Chrono 2015 Chrono 2016 Chrono 2017
Elle 15km 1h33 15km 1h29 5km 29'
Lui

15km 1h17 19km 1h52

Parcours :

Une boucle à travers les terrils jumeaux d'Haillicourt d'Eden62, les sous-bois, pas de montée de terril.
Nouveau parcours de 19,5km.

Résumé du Trail à part 2017

Elle - 5 & 10km

Météo : pluie, 5°C
Mon équipement : Baskets Kalenji Trail, caleçon long, 1 tee-shirt, veste imperméable Cimalp, une casquette, MP3, montre avec chrono.

Cela devait être une course famille mais vu le temps pluvieux les enfants sont restés bien au chaud.
Mon homme a tenté le nouveau parcours de 19km et moi j'ai voulu testé un doublé.
Je n'avais jamais enchainé un 5 et un 10km, c'est chose faite !
Cela ne fait pas de mal de faire un peu de vitesse, et depuis le Festival des Templiers je suis en pause hivernale de trail long.

Récit du 5km

Bon il fallait vraiment être motivé ce matin car le temps est vraiment exécrable, en plus tous les départs de course ont du retard. Je regarde partir mon homme en trottinant un peu pour me réchauffer puis c'est mon tour.
J'essaie de bien me placer dès le départ pour ne pas être ralentie.
Les premières descentes bien glissantes arrivent et j'arrive à rester debout.
Puis j'entame 1km de ligne droite, certains me redoublent, mais toujours pas de femme, j'en vois juste une à 100m devant moi.

Puis on repart sur les terrils et j'arpente 500m de montée, je m'accroche car la fin est proche.
Heureusement que j'ai une casquette car cela évite d'avoir de l'eau plein les yeux.
Dans la descente je déroule et je redouble quelques coureurs, je vois la ligne d'arrivée, je crois que c'est la dernière ligne droite mais non, je dois tourner à gauche.
Une dérnière petite butée, 2 grosses flaques d'eau à traverser et je suis enfin dans la dernière ligne droite.
Je me retourne et je ne vois pas de féminine derrière moi, mais je n'en vois pas devant non plus.
Je passe la ligne d'arrivée contente de moi, et plutôt bien classée.
Le parcours était vraiment agréable et varié pour un 5km.

Récit du 10km

Je pensais enchainer rapidement sur le 10km mais il y a 30 minutes de retard. Donc je me réfugie dans la salle pour essayer de me réchauffer car je suis gelée et complètement trempée.
J'hésite même à retourner à la voiture pour me changer. J'espère que je vais réussir à me réchauffer durant la course.
J'ai juste demandé à une amie de me passer des gants car j'ai les doigts gelés.

Les premiers du 19km arrivent, j'attends un peu pour voir si je vois mon homme arriver.
Je me place sur la ligne de départ, il y a beaucoup plus de monde sur le 10km. Cette fois-ci je me mets en milieu de peloton.
Du coup il y a un léger ralentissement en rentrant dans les sous-bois. Je suis le train devant moi puis j'en double quelques uns dans les single en sous-bois.
J'entame de nouveau la même descente que tout à l'heure, mais là je décide de tenir la corde comme le coureur devant moi.
Puis je retrouve la ligne droite sur 500m et cette fois-ci je prend la petite côte sur la gauche pour retourner dans les sous-bois.

En sortant de celui-ci direction la route sur 1km avant de faire demi tour et remonter sur les terrils. Dans une descente bien glissante le coureur devant moi se vautre sur les fesses. Du coup je redouble d'attention et ça passe.
Maintenant j'attaque la partie que j'apprécie le moins, le long chemin en faut plat montant qui borde la départementale. Bon là je me mets dans ma bulle avec ma musique et je regarde le sol "au mental, au mental !" me dis-je, mdr.

Arrivée au bout je chope un verre d'eau vite fait et je traverse le champs pour retourner sur les terrils.
Une belle côte m'attend, je la monte en marchant comme la majorité des coureurs.
Je sais que la fin est proche, alors je déroule dans la descente avant d'entamer une nouvelle montée.
Je me motive en me disant que c'est certainement la dernière.
Cela redescend, alors je déroule et je vois une pente raide qui arrive. Je préfère ça qu'un long faut plat.
Bon maintenant il reste moins d'1km, je sais ce qui m'attend car il est commun au 5km.
Je voulais mettre moins d'1h mais en regardant ma montre je vois que c'est mort. Finalement je passe la ligne d'arrivée 3 minutes après.

Je retrouve mon homme qui n'est pas content de sa course, peut-être aurait-il du aussi faire plus court s'il n'avait pas la forme.
Pour ma part j'ai apprécié l'expérience, ça change.
On est bien content d'avoir prévu des affaires de rechange car on est vite gelé.


Elle - Une runneuse sur son terrain de jeux

Photos